Rechercher
  • Mathilde Finsterwald

Les rêves de notre réalité


Nous sommes multi-dimensionnels. Nos voyages intérieurs sont multiples alors que notre quotidien s’ancre dans une réalité que l’on croit tangible. Qui n’a jamais vécu durant un instant cette échappée bénéfique dans un lieu que lui seul connaît ? Nous pouvons regarder une personne en face de nous et voir son regard fixé quelque part, ressentant, goûtant des choses qu’elle seule peut voir. Cette personne ne se parle pas à elle-même, elle est simplement « ailleurs », observant un scénario qui se déroule devant elle. Ces voyages dans un ailleurs, nous les connaissons tous. D’ailleurs, ne dit-on pas « J’étais ailleurs » ?

Et la nuit, où va-t-on la nuit ? Il existe plusieurs modèles de compréhension de la réalité. En Suisse, C.J. Jung (psychiatre) a développé un modèle de compréhension du rêve basé sur les symboles et l’expression de différentes couches de notre psyché. Un grand classique de l’interprétation des rêves. Le modèle sur lequel nous allons nous arrêter est moins connu, proposé par Vadim Zeland (physicien) dans son œuvre Transurfing. Alors que les générations se succèdent, les recherches évoluent et les modèles se superposent comme des couches de lasagnes. Restons ouverts.

Qui nous a dit que nous créons avec notre psychisme le contenu de nos rêves ? D’où vient cette croyance établie et évidente ? Et d’ailleurs comment peut-on inventer une réalité si incroyable ? Sommes-nous tous des génies ?

L’espace des rêves tout comme l’espace de notre réalité se construit dans ce que Transurfing appelle « L’espace des variantes ». Ce que j’aime par-dessus tout dans cet espace, c’est que chacun a raison. Inutile donc de chercher à convaincre qui que ce soit, ce qui libère beaucoup de bien-être il faut l’avouer. De cette manière, en fonction de nos croyances et de notre relation au monde, nous expérimenterons différents spectres de la réalité, différents chemins.

Cet espace des variantes est comme un bloc de glace lisse et étendu à l’infini. J'utilise ici des images afin de comprendre l'essence d'une idée, de la déployer. Nous les humains sommes équipés d’un feu intérieur. Le feu de nos croyances, de nos vérités et de nos certitudes. Le feu de nos « oui » et de nos « non ». Nous libérons une route dans ce bloc de glace et dégelons ainsi certains espaces de réalité. Ces espaces prennent vie devant nos yeux. C’est notre réalité. Notre quotidien. Nos expériences. Ce qui est intéressant, c’est de savoir et connaître que d’autres réalités existent là, juste à côté. Nous n’avons pas à les créer car elles existent déjà. Elles peuvent être agréables ou douloureuses, il y a de tout. Nous sommes dans un de ces espaces des variantes, et nous pouvons nous déplacer sur une autre ligne de vie pour en faire l’expérience. Comment ? En l’éclairant par la flamme de nos croyances, afin qu’elle prenne vie sous nos yeux.

Notre attention est comme un feu, et en fonction d’où nous le dirigeons, nous dégelons une partie du bloc de glace (pré-existant) et traçons un chemin parmi d’autres possibilités. Pour de vrai, pas seulement car nous « interprétons » les choses à notre manière. C’est tout notre décor de vie qui se transforme.

Un point merveilleux est que chacun ait raison, car le monde est amoureux de vous. Le monde aime vous donner raison. Alors, soyez attentifs et développez votre observateur intérieur. Sur quoi est-ce que je mets mon attention ?

Si je crois que plus je vieillis, plus le monde devient difficile, les couleurs vont ternir. "C'était mieux avant !". Si je suis ronchon et en colère au quotidien, j'aurais des dizaines de raison de l'être encore plus. Je me demanderais peut-être : pourquoi ça n'arrive qu'à moi ce genre de choses ? La réponse est à l'intérieur de moi, car le monde est mon miroir. Développer son observateur intérieur est indispensable. Je peux aussi croire que le monde m'aime, que je suis son chouchou et que quelques soient les expériences qui se présentent elles me mènent au meilleur ! Même si je ne le sais peut-être pas encore... La vie prend bien soin de moi. Fort de cette compréhension du monde, je vous suggère de diriger en conscience la flamme de votre attention pour tracer votre chemin.

De la même manière, vous avez peut-être pensé que la personne qui a le regard dans le vague, qui est « ailleurs », est simplement plongée dans ses souvenirs. C’est une idée intéressante. Voici une autre idée : Si tout ce que nous avions, c’était des portes d’accès ? Et que ces souvenirs, ces espaces-temps continuaient à se déployer à travers l’espace des variantes bien après que nous en ayons fait l’expérience dans la matière ? Le temps est perçu comme un continuum par notre esprit, et nous en avons besoin pour faire l’expérience de la réalité. Prenons cet exemple : un DVD. Toute l’information est contenue dans le disque. Elle est compacte. Elle s’y trouve déjà. Pourtant, vous aurez besoin de déroulez cette information à travers un lecteur (la conscience) et à travers le temps (la durée du film) pour en faire l’expérience. Ceci afin d’avoir accès à un tout compact et pourtant déjà existant.

Voilà qui nous éclaire sur un grand nombre de phénomènes, comme par exemple la voyance, la claire-connaissance, les sorties astrales ou la lecture d’âme. Les informations sont stockées quelque part, et si nous développons nos passes d’accès nous pouvons nous y rendre. En développons notre conscience, nous devenons un lecteur DVD. Il ne tient qu’à nous de développer notre multi-dimensionnalité pour être un voyageur du réel.

Un article suivra sur notre multi-dimensionnalité, thème connexe et vraiment passionnant. Osons être curieux de la vie ! Si le monde était plus que ce que nous croyons ?


0 vue

              

Institut SoinLibre - Formations & Consultations - Tél. 0041 79 103 18 74 - info@soinlibre.ch - Aigle, Suisse

Ce site web utilise des cookies afin d'améliorer son fonctionnement et votre interaction avec lui. A l'aide de cookies, nous récoltons et conservons temporairement certaines de vos données personnelles. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies dans votre navigateur.

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook App Icon