Rechercher
  • Mathilde Finsterwald

Le chemin de vie


La réalité est de la pâte à modeler. Certains éléments sont fixes et nous sont donnés : quantité,

couleurs, poids. Nous partons tous avec certaines cartes en mains. Le reste, nous le créons en assemblant les pièces, en les modelant selon notre inspiration (les vœux de notre âme). Ce processus de création peut être réalisé en conscience ou non. Il prend de toute façon forme dans le courant de la vie et pour tout le monde. Que vous sachiez ou non analyser les courants marins, ils existent. Que vous sachiez ou non comment créer, vous créez votre vie.

Pour bien vivre, nous avons besoin d’un corps en bonne santé. De nombreuses personnes s’intéressent à la diététique, à la pratique d’un sport ou d’une activité physique permettant de se renforcer. L’état dans lequel on se sent après avoir pratiqué notre sport favori, ou avoir été au contact des éléments est simplement divin. Rien ne peut nous abattre, nous nous sentons calmes et puissants. Et quelques soient nos objectifs, la capacité de mettre notre réveil matin suffisamment tôt et le désir de vivre va dépendre de notre qualité d’énergie globale.

{Légende : me voici en apnée avec mes amis les dauphins ! Réveil heureux à 5 heures du matin.}

Les besoins du corps physique sont connus et chacun suivra son courant de pensée parmi les nombreux modèles proposés. A tout modèle ses contradictions : certaines personnes prôneront un entraînement intensif au risque d’entamer la structure musculaire, ligamenteuse ou intra-articulaire, certaines personnes aimeront manger énormément de protéines animales alors que d’autres ne jureront que par le tout cru… . Le collectif qui se nomme Abraham nous enseigne que le respect du libre-arbitre est fondamental dans notre expérience terrestre. Chacun trouvera dans la matière ce qui correspond à son niveau vibratoire physique et émotionnel.

Comme vous le savez, nous avons un corps physique et également plusieurs corps énergétiques. Le terme « aura » est rentré dans le langage courant, et parle bien d’un champ qui rayonne autour du corps physique. Souvent, le corps matériel est soigné et le corps énergétique est négligé. Il faut « aller à la douche ! » et se laver, chers amis. Avez-vous des larves, des entités, des pensées négatives accrochées à vous ? Peut-être qu’un de vos chakras tourne à l’envers et que cela vous ralentit dans vos activités professionnelles ? Un nettoyage énergétique régulier est essentiel pour l’hygiène et la qualité de vie.

Dans nos questionnements, nous prenons en compte la mentalisation. Nous sommes compétents dans les domaines de l’analyse et du contrôle. Certaines personnes ont un mental de champion Olympique, un corps solide et soigné, des stratégies de succès efficaces. Pourtant, on peut lire dans leurs yeux du découragement, de la fatigue psychique. Ils se confrontent à des murs. Chez d’autres, ce sera la fermeture du cœur et l’absence d’émotions. Pourquoi ? Et si la dimension des corps subtils était plus importante que ce que l’on imagine ?

Et s’il existait une façon de vivre plus reposante ? Comment obtenir ma propre pâte à modeler, et créer ma recette pour modeler l’espace et le temps ? Être aligné repose. Aimer repose. Interagir avec l’univers et recevoir ses cadeaux repose. S’il existait une alternative à la lutte ? J’imagine que vous signeriez tout de suite.

La plupart des individus manquent de connaissances. La première chose dont il faut avoir conscience est que j’accentue tout ce sur quoi je me concentre. Il s’agit en réalité d’un état émotionnel que j’atteins à travers mon focus. Nous pouvons alors nous demander : qu’est-ce que je souhaite accentuer dans ma vie ? Les caliméros, vous sortez.

Prenons l’exemple d’un couple. Au départ, chaque partenaire focalise sur les qualités de l’autre. De ce fait, un état émotionnel de joie, de reconnaissance, de gratitude et d’amour est présent. Ces différents états ont des fréquences vibratoires élevées et légères, lumineuses. Ils créent un vortex ascendant, une spirale vertueuse. Puis, les amants changent leurs focus et leurs regards. Ils voient les défauts du partenaire, ils y pensent souvent et ils en parlent parfois à leur entourage. Leur état émotionnel est tout autre : nous pourrons parler de lourdeur, de noirceur ou d’énergies basses. Que se passera-t-il dans ce couple ? Quel type d’expériences vont-ils vivre ? Je vous parie que tout ira de travers pour ceux-là. Même la voiture qui passe à côté d’une flaque va les éclabousser.

Intégrer cette connaissance dans la vie courante permet de modifier son cadre de vie. Raison pour laquelle j’apprécie beaucoup de me faire surclasser lorsque je voyage, c’est un détail qui montre bien l’impact entre la résonance vibratoire et l’environnement. On peut dire que « la vie nous sourit ». Chaque jour est merveilleux, et apporte des expériences riches et fantastiques. Que de belles surprises ! Quand l’âme est aux commandes, le simple fait d’aller marcher sous la pluie est une telle joie. Il peut s’agir d’avoir, mais avant tout d’être, en communion avec la terre et son cœur. Quand je Suis, j’ai. Quand j’ai… Je ne Suis pas forcément ! Qui me suit ? Alors que la possession nous possède, le don nous libère. Vivre sa vie en location crée de l’abondance, à tous les niveaux. L’éternité est dans le présent. Lorsque je cesse de vouloir attraper et enfermer l’oiseau bleu du paradis, je voyage à ses côtés et sa liberté m'émerveille. L'impermanence me côtoie, douce amie qui rend chaque expérience unique.

Imaginons que nous sommes un bateau. L’océan sera notre espace-temps, le contexte dans lequel nous nous inscrivons. Peut-être voulons-nous aller voir un récif, ou encore nous approcher d’une île ? Quelque soit notre destination, nous choisissons la direction puis nous analysons les éléments pour nous y rendre. Le temps est-il calme, ou au contraire tempétueux ? Quels points de repères avons-nous ? Un voyage se prépare. C’est ce qu’on appelle « l’organisation ». Beaucoup d’individus ont des grands projets et rencontrent des difficultés car ils sont focalisés sur plusieurs éléments en même temps (et de ce fait perdent l'intensité de leur rayon laser). De plus, ces individus changent souvent d’idées. De ce fait, ceux-là ne vont nulle part, changent constamment de direction et font des ronds dans l’eau.

Nous sommes donc sur notre bateau. Nous choisissons la destination. Nous analysons et nous organisons. Nous avons un équipage, notre entourage. Et nous sommes prêts à partir. Nous aurons encore besoin d’un élément : avoir le vent en poupe ! Notre voile se gonfle. Et à votre avis, qu’est-ce qui représente le vent sur votre voile ? Oui mes amis, votre Joie ! Votre réjouissance ! La musique de votre âme.

Pour cette raison, ceux qui sont à côté de leur chemin de vie deviennent aigris, sont tristes et meurent à l’intérieur. Une personne m’a confié aimer la méchanceté car elle représentait un exutoire à sa frustration. Ceci existe dans notre monde actuel, c’est le choix que beaucoup font : ils l’expliquent par le mot « sécurité » et nient le murmure de leur âme. Ce choix est risqué : peut-être leur voile va-t-elle se craqueler et un jour il sera trop tard pour l’utiliser. Ce chemin, c’est la peur, la maladie, la mort. Tout perd son sens.

Heureusement, il existe un autre chemin. L’autre possible, c’est de surfer sur la vague de notre âme. Alors que nous conduisons notre voiture, nous considérons lorsque le tableau de bord nous indique « manque d’essence ». Pourtant, notre âme elle aussi communique constamment avec nous ! Savez-vous déjà comment ? A travers des signaux émotionnels. Nos émotions nous indiquent si nous sommes sur la bonne direction. Nous restons conducteurs du véhicule, à nous de choisir la route que nous prenons. Les indications sont bien présentes, avant que le moteur casse il y a de nombreuses étapes.

Choisir avec quel monde nous nous associons relève du libre-arbitre. En tous les cas, il y aura des épreuves et des succès. Pour ma part, je préfère tout tenter plutôt que de vivre dans la peur. Mes rêves sont assez grands pour que je les aime et que je leur donne une place dans ma vie. J’avance sur ma route jusqu’à croiser mes rêves au détour d’un chemin. D’ici là, je développe mon observateur intérieur, je conscientise mon taux vibratoire et je m’attelle à dégager les fréquences émotionnelles adéquates.

Le monde est notre miroir. Quand je comprends que le monde me répond, je choisis en conscience mes associations. Je choisis mes pensées, les lieux où je me rends, mes relations, je vis en conscience. Quand j’intègre que le monde est mon miroir, je cesse d’avoir peur et je m’ouvre à l’amour. Non pas l’amour du bisounours, mais celui qui sait dire oui et qui sait dire non. Celui qui se respecte. Il s’agit d’une spiritualité consciente, nous appréhendons la conscience comme le trait d’union entre la matière et l’information.

Qui souhaite devenir programmateur de réalité ? A la fin de cet article, pensez à jeter votre télévision par la fenêtre. Pour créer, vous pouvez refuser la location de votre esprit à d’autres, et ainsi utiliser votre incarnation pour donner des informations d’éternité à votre être. Peut-être avez-vous plus important à faire que de suivre la joie, l’éternité, l’amour. Peut-être avez-vous autre chose à faire que de développer ces aspects en vous afin que votre monde rayonne, fidèle miroir, à vos puissantes émanations ?

Le libre-arbitre est la clé. Où je vais, je trouverai ce que je suis.


107 vues

              

Institut SoinLibre - Formations & Consultations - Coordonnées sous la Rubrique Contact

Ce site web utilise des cookies afin d'améliorer son fonctionnement et votre interaction avec lui. A l'aide de cookies, nous récoltons et conservons temporairement certaines de vos données personnelles. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies dans votre navigateur.

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook App Icon