Rechercher
  • Mathilde Finsterwald

Vous souvenez-vous qui vous êtes ?


L’enfant vit pleinement son présent. Pour lui, 6 mois sont une éternité et si fier de grandir, il comptera ses demis anniversaires. Tristesse ou frustration amèneront des manifestations, que cela dérange les parents ou non. Il crise, il pleure, il tape. La joie se verra sur ses bras qui s’agitent dans un sursaut du corps et des yeux qui pétillent. C’est toute l’âme qui vibre. Les adultes qui regarde cet enfant se sentent attendris et un sourire naît sur leurs doux visages. L’enfant les connecte à une partie qui existe en eux aussi. Lui se souvient encore, il leur montre le chemin sous le chant des anges.

A l’adolescence, les hormones et la perte identitaire rendent la vie difficile. La société offre peu de repères sécurisants, et son modèle de consommation en pousse beaucoup à fuir la réalité. Notre modèle de société contient la sagesse du sourd, les études psychologiques sont utilisées pour rendre l’humain consommateur. Nous connaissons déjà les modèles de caméra qui analysent les directions du regard dans les supermarchés… Il y a tant d’autres méthodes qui sont utilisées pour nous manipuler au quotidien. Nous ne pouvons pas faire abstraction des informations visuelles. Tout ceci vient se graver dans notre inconscient, quelque soit notre volonté.

Dans ce monde où les valeurs sont inversées, on dira que celui qui ne mange pas d’animaux est un extrémiste, qu’il représente un danger et qu’il doit laisser les autres tranquilles. On dira de celui qui ne boit pas d’alcool qu’il n’est pas « drôle » et qu’il doit se décoincer. On dira de celui qui ne prend pas de drogue qu’il est « trop sage ». Et évidemment, on dira de la personne qui parle aux animaux, qui lit les âmes ou qui voit le futur que cette personne est… . Seulement, voilà la bonne nouvelle. Nous sommes de plus en plus nombreux, conscients que le modèle du monde actuel pousse la planète à sa perte. Nous sommes de plus en plus nombreux avec des dons et une vision nouvelle, et nous sommes de plus en plus nombreux à être déterminés.

La valeur principale de ce monde est le mental. Il prend une place incroyable, il prend toute la place. Il amène un besoin d’être rassuré à travers l’intellectualisation et la consommation d’informations. Le jugement n’est jamais bien loin, et les commérages permettent des transferts d’énergie à celui qui n’est pas autonome. Rien ne rentre vraiment en s’ancrant dans l’être, et la plupart du vécu reste au niveau cognitif. Les pensées quant à elles amènent à se connecter à des égrégores qui vibrent bas sur un plan émotionnel. Certaines personnes dans ces schémas trouveront un peu d’air à travers le divertissement, et s’ancreront dans le corps grâce à la nourriture et la sexualité. Une porte vers l’éternité peut être ouverte par les arts.

Et alors, on fait quoi ?

Mustafa le papa de Simba dans le roi lion lui disait depuis les étoiles « N’oublie pas qui tu es ». Au départ, nous pouvons nous souvenir de qui nous sommes. Il ne s’agit plus de faire mais d’être. C’est une connaissance qui dépasse le mental mais qui peut se dire grâce à cet outil. Il s’agit de connecter son cœur, son âme, son Esprit. Respirer, trouver le calme. Au bon endroit, au bon moment. Tout devient simple. Le contrôle n’est plus nécessaire car nous changeons de dimension. Le cœur sait, l’Esprit guide. L’extase peut être omniprésente au-delà des conditions de vie. La difficulté est un entraînement pour garder sa joie et sa paix. Il est plus facile de suivre son maître intérieur que de devenir maître de Soi. Remettons le cavalier et le cheval à la bonne place.

Pour ma part, je suis guidée. J’ai trouvé mon appartement alors que je n’en cherchais pas, car on m’a soufflé d'entrer certains critères (vraiment improbables) sur internet. J’ai été protégée de bien des malheurs grâce à plusieurs informations, mais j’ai aussi pu apporter mon aide. Les anges et le souffle Divin sont partout. Une femme m’a fait 2 appels en absence, et alors que je la rappelais, elle me dit ne pas m’avoir appelé. En réalité, elle a ainsi évité une lourde opération. Mais alors, qui a réalisé ses appels, qui apparaissaient sur mon journal et non sur le sien ? Qui explique les rêves prémonitoires ? Comment puis-je entendre les pensées ? Comment peut-on scanner les corps et voir les auras ? Comment peut-on connaître une personne en regardant simplement son image ?

Le mental s’intéresse peu à ses questions car il sait qu’il devra changer ses repères, il est de facto incapable d'appréhender ces phénomènes. Raison pour laquelle les approches dans lesquelles il y a du respect se traduiront par du silence. il est le filtre qui ferme la connaissance du cœur. Il crée le besoin et amène le contrôle, d’où la nécessité d’être rassuré qui nous dévie de notre chemin d’âme.

La flamme du cœur est fragile et certains l’étouffent par leurs peurs, préférant se barricader d’un confort certain plutôt que d’oser l’Eternité de l’inconnu. Hisser la grande voile ! Ceux qui n’ont pas de capitaine dans leur bateau préfèrent rester au port.

Nous sommes là pour aimer. Apprendre à aimer vraiment, c’est ouvrir la porte aux profondeurs du cœur. Il y a beaucoup de niveaux en nous, et la possibilité de toucher l’Eternité est présente chez chacun. L’amour soigne et permet de guérir. L’amour permet de parler aux animaux, aux éléments, de lire les âmes et de se connecter à la terre. L’amour est la porte d’entrée à la connexion à la magie de la Vie.

Tout dans la vie est éphémère. Les cycles se succèdent créant des vortex et des spirales ascendantes. Pour réaliser un saut quantique et le passage d’un état à un autre, nous passons à travers des trous de ver. L’ayant vécu, je peux témoigner que cela fait très peur et que c’est effrayant. Il faut comprendre que si l’âme pousse dans une direction, toute lutte est inutile et fatigante. Il est plus bénéfique de garder ses énergies pour la transformation. Pour ma part, j’évite de me battre avec plus fort que moi par instinct de conservation. De ce fait, une bataille avec les vœux de mon âme me semble tout à fait déplacé. Ce même si je ne sais pas où je vais, même si je ne comprends rien et que le monde peut sembler effrayant. Je saurai plus tard, le temps m’enseignera et un jour je comprendrai que tout est juste. Le mental veut comprendre, l’âme n’en a pas besoin pour faire un pas en avant. Elle agit petit à petit et montre la direction. Vous souvenez-vous de l’histoire du GPS ? Nous n’avons pas besoin de mémoriser tout le trajet. Nous connaissons la destination finale, et nous sommes guidés au fur et à mesure. Tourne à gauche. À droite. Tout droit. Et après, on verra.

La résistance à ces sauts quantiques quand l’âme a décidé qu’il est l’heure n’amène que du frottement, et crée des souffrances supplémentaires. Les résistances se cristallisent en différents lieux et ressortent sous forme émotionnelle, physique, ou (et c’est le pire) sous la forme d’une déconnexion avec certaines parties de soi. Cette lutte s’associe souvent à une fuite, et n’est-ce pas soi-même que l’on fuit, alors que notre cavalier porte le cheval ?

S’abandonner à la vie est un art, comme sur un bateau en pleine mer dans la tempête. Alors que je suis le mouvement, tout en travaillant mes peurs à travers le souffle, je donne de l’air à mon présent. Il n’y a pas d’autre réalité que la peur et l’amour. Il faut choisir. Pour ma part, j’aime l’amour et j’ai peur de la peur. De ce fait j’ai tendance à foncer dans des trous de ver et parfois alors que des sursauts de larme traversent mon corps, je me sens bénie d’une profondeur qui ne peut s’exprimer à travers des mots. L’Eternité sera la réalité de tous les courageux, car l’infini est en nous. Certains ont besoin de clés pour ouvrir des portes : il existe des codes d'accès que je vous enseigne volontiers. Notamment, la connexion avec les étoiles amène des sauts de conscience étourdissants et ouvre des portes sur une autre réalité. Je suis à disposition des personnes qui souhaitent suivre ce chemin et transcender la peur.


0 vue

              

Institut SoinLibre - Formations & Consultations - Tél. 0041 79 103 18 74 - info@soinlibre.ch - Aigle, Suisse

Ce site web utilise des cookies afin d'améliorer son fonctionnement et votre interaction avec lui. A l'aide de cookies, nous récoltons et conservons temporairement certaines de vos données personnelles. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies dans votre navigateur.

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook App Icon